Skip to main content
Parcerias Internacionais

L’accès à l’eau pour le relèvement de Bambari

Les communautés ont été très impliquées dans tout le processus notamment à travers la mise en place de comités de gestion. Leurs 75 membres ont été sensibilisés sur la chaîne d’approvisionnement en eau potable et les procédures de gestion administrative et financière. De plus, afin de garantir la durabilité de ces infrastructures, 4 artisans réparateurs ont été renforcés sur les techniques de réparation et maintenance des puits et forages. Finalement, 5 cadres de l’ANEA et DGH ont été formés sur l’analyse de la qualité bactériologique et physico-chimique de l’eau, les techniques de désinfection des puits et forages ainsi que la mise en œuvre du dispositif de chloration.

Au-delà de cette composante WASH, le projet a :

  • Mis en place 24 comités locaux de paix et réconciliation (CLPR) qui ont permis de traiter 275 instances de conflit ayant opposé plus de 1750 personnes
  • Sensibilisé plus de 51 250 personnes sur les thématiques liées à la cohésion sociale et près de 35 500 personnes sur les violences basées sur le genre (VBG) et les autres formes de violation des droits humains
  • Pris en charge 1 157 survivants de violences basées sur le genre
  • Créé plus de 700 emplois temporaires à travers des travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO) et appuyé 224 ménages dans le lancement de leur activité génératrice de revenus (AGR)