Skip to main content
International Partnerships

Fonds Bêkou - Soutien à l'agriculture familiale

Près de 75% de la population centrafricaine dépend du secteur agropastoral pour couvrir sa consommation alimentaire et assurer une part importante de ses revenus.

La productivité de ce secteur a diminué ces dernières années. L’insécurité y compris les tensions autour de la transhumance est une des raisons principales de cette situation. De plus, les conditions climatiques et notamment les faibles précipitations ont pesé sur les récoltes de la saison agricole 2019/2020. La pandémie de COVID-19 a aussi été un frein important : elle a entrainé des délais dans la circulation des marchandises et perturbé les importations.

Ainsi, malgré les importantes ressources naturelles dont regorge le pays et les conditions agro-écologiques favorables dont il jouit, plus de 1,93 million de personnes sont actuellement en situation d’insécurité alimentaire.

C’est pourquoi le Fonds Bêkou a fait de l’appui à l’agriculture familiale une de ses priorités. En outre, dans le cadre de son soutien à la relance économique, le Fonds a progressivement accompagné les filières agricoles prometteuses dans une perspective de développement de l’entrepreunariat et de l'emploi.

Marché de bétail Sikikede
Marché de bétail, Sikikede - Copyright: Concordis International

Objectif

Les interventions financées visent à soutenir les petits agriculteurs pour leur permettre de développer leur production et, in fine, d’améliorer leurs conditions d’existence ainsi que celles de leur communauté.

Priorités d'action

Après un premier programme dédié à la sécurité alimentaire, le Fonds Bêkou a lancé un programme de développement rural fin 2017. Ce programme adopte une approche sectorielle intervenant à différents niveaux : au niveau des producteurs et des éleveurs (micro), des structures décentralisées offrant les services d'appui (méso) et des institutions de tutelle (macro).

De manière très positive, ces appuis ont été étendus fin 2019 dans la zone sud-est de la RCA à travers le programme RELSUDE, dans des provinces qui peinaient jusque-là à bénéficier de l’aide en raison de la situation sécuritaire dégradée.

Grâce au Fonds Bêkou, près d’1 million de petits exploitants sont appuyés. Les activités soutenues sont variées, telle que : le soutien à la production agricole à travers des intrants de qualité (semences, géniteurs, outils agricoles, chaînes d’attelages, produits vétérinaires etc.) ; la mise à disposition de services, infrastructures, équipements afin d’augmenter la valeur ajoutée tout au long des filières ; l’accès aux services financiers formels (établissements de microfinance) mais aussi informels, avec la promotion de « Caisses de résilience ».

Une attention particulière est donnée à la cohésion sociale et au renforcement des organisations paysannes, des unions, associations et autres faitières. Les projets travaillent également sur des mécanismes communautaires de gestion et de prévention des conflits, entre agriculteurs et éleveurs. Il s’agit de diminuer les facteurs de tension et d’instabilité comme ceux liés à la transhumance.

"Avant je vendais de petites quantités de ma récolte au marché, ce qui ne me permettait de ne résoudre que des problèmes mineurs. Avec la reprise des programmes d’achats locaux du PAM, j’ai pu payer la scolarité de mes enfants, construire ma maison et avoir une meilleure qualité de vie." Claudia Ziranone, Présidente du Groupement agricole Nzando

Claudia Ziranone Présidente du Groupement Nzando
Claudia Ziranone Présidente du Groupement Nzando. Photo: WFP/Bruno Djoyo

Projets en cours en 2021

  • Le projet « Appui intégré au développement des filières agropastorales porteuses pour la croissance et l’emploi (AID-FAPCE) » est mis en œuvre par Welthungerhilfe en consortium avec Concern Worldwide, ACTED et COOPI. Il promeut une dynamique de croissance durable et de création d'emplois à travers les chaînes de valeur porteuses dans 3 préfectures (Ombella Mpoko, Lobaye et Kemo) et dans la région de la capitale, Bangui.
  • Le projet « Résilience rurale Nord » est mené par le Conseil Danois des Réfugiés (DRC) et 4 autres partenaires (Action Contre la Faim, Concordis, Première Urgence Internationale et Triangle Génération Humanitaire). Ce projet appuie 10 filières porteuses dans l’ensemble des préfectures du Nord du pays : arachide, niébé, maïs, riz, maraîchage, manioc, sésame, sorgho, petits ruminants et apiculture. Il comporte un important volet sur la transhumance.
  • Une composante du projet de« Relèvement socio-économique dans le sud-est de la République centrafricaine » (RELSUDE) est dédiée au développement rural. Elle prévoit l’appui à 2 500 groupements : structuration, appui-conseil, accès à l’épargne, relance de petits métiers générateurs de revenus…
  • Le Fonds Bêkou intervient aussi au niveau macro en appuyant le ministère de l’agriculture et du développement rural et le ministère de l’élevage et de la santé animale. Deux assistants techniques les accompagnent afin de leur permettre d’exploiter pleinement le potentiel du secteur agropastoral. Un troisième assistant technique appuie également le ministère de l’environnement et du développement durable et celui des eaux, forêts, chasse et pêche.

Principaux résultats

  • 1 million de petits exploitants et exploitantes appuyés
  • Plus de 2 millions d’animaux vaccinés
  • Près de 4 000 organisations agricoles soutenues (à différents niveaux)
  • Près de 10 tonnes de vivres vendues à travers le projet P4P du PAM

Related documents

Document d'action du Fonds fiduciaire de l'UE - Programme de résilience rurale et création d'emplois
English
(445.16 KB - PDF)
Download
Document d’action de Fonds fiduciaire de l’UE - Programme de relèvement socioéconomique dans la zone sud-est de la RCA (RELSUDE)
English
(1.29 MB - PDF)
Download
Document d’action de fonds fiduciaire de l’UE - sécurité alimentaire et nutritionnelle
English
(443.95 KB - PDF)
Download